Des impulsions électriques pour soulager la douleur

Publié le par Entraide Fibromyalgie Ouest

110 F 12812784 9Xv4pr4ZGr5ZaXoGZJo7CMr8aCsFdxddLes travaux de plusieurs équipes de chercheurs français réunis ont permis de montrer que des décharges électriques envoyées dans le cerveau pouvaient atténuer les douleurs neuropathiques. Un grand espoir pour les patients qui ne voient pas leurs douleurs chroniques soulagées par les traitements classiques.

 

Deux types de douleurs

Il existe d'une part les douleurs inflammatoires qui correspondent au système de la douleur classique. Quand, par exemple, on reçoit un coup de marteau sur le doigt ou que l'on souffre d'un abcès. Pour ce type de douleur, nous disposons d'un arsenal thérapeutique et d'une pharmacopée très efficace. Les antalgiques soulagent assez bien la souffrance des patients.

Mais il existe un autre type de douleurs appelées "les douleurs neuropathiques". Cette douleur n'est pas liée à une cause comme le marteau sur le doigt mais à un dysfonctionnement du système de la douleur. Elle correspond à une lésion des voies de transmissions des messages douloureux. Il s'agit, par exemple, de la lésion d'un nerf lors d'un traumatisme. Ces lésions neuropathiques sont très résistantes aux médicaments (certains anti-épileptiques ou antidépresseurs par exemple) et à la prise en charge classique.

 

Une technique de stimulation électrique

Depuis quelques années, les spécialistes de la douleur ont développé une technique de stimulation électrique du système nerveux. Le principe est de placer une électrode à un endroit stratégique de transmission des messages douloureux. Cette électrode va envoyer une impulsion électrique qui va brouiller le message de la douleur. Par exemple, lorsqu'un nerf a été lésé ou abîmé, à la suite de traitements répétés d'une hernie discale, il est alors possible de placer une électrode au niveau de la moelle qui va avoir pour but d'atténuer, voire de faire disparaître, la douleur. Cette technique est indiquée pour les douleurs très importantes et lorsque les traitements classiques ont peu d’effet.

Mais pour les douleurs haut placées, comme sur le visage, il fallait envisager une stratégie différente.

 

Des électrodes dans le cerveau

A la fin des années 1990, un neurochirurgien japonais a eu l'idée de placer des électrodes dans le cerveau au niveau du cortex cérébral. Les résultats se sont avérés efficaces. Mais jusqu'a présent aucune étude venait conforter ces résultats. Cette nouvelle technique de stimulation électrique pour les douleurs dites supérieures a été récemment évaluée en France par plusieurs équipes françaises (dont l'équipe du Pr. Régis à l'hôpital de la Timone à Marseille) coordonnées par l'équipe du Pr. Nguyen.

Ainsi, 140 patients ont été recrutés dans neuf centres français. Ils souffraient de douleurs neuropathiques de différentes origines, des douleurs résistantes aux traitements (52 étaient dus à un AVC, 37 à une lésion du nerf du visage, 36 à un nerf périphérique et 26 à des atteintes de la moelle). Les résultats montrent une nette amélioration pour 50 % des patients. "C'est un résultat modeste, mais loin d'être négligable, car ces patients souffraient terriblement et n'arrivaient pas à se débarrasser de cette douleur. Ces patients étaient dans une véritable impasse thérapeutique", précise le Pr. Régis.

Les bons résultats de cette étude française vont permettre un accès plus large à cette nouvelle technique pour les patients souffrant de douleurs neuropathiques chroniques.

rédigé le 26 avril 2012 par La rédaction d'Allodocteurs.fr, mis à jour le 26 avril 2012

 

Article collecté sur le site :

http://www.allodocteurs.fr/article.asp?idarticle=6875

 

Edité le 03/05/2012 par :

signature 2

Publié dans Articles collectés

Commenter cet article